Test de Tom Clancy’s Ghost Recon Future Soldier

Par Toxikiller
 
Edité par Ubisoft et développé par les studios de Montréal, Paris et Bucarest,  Ghost Recon Future soldier est un des rares jeux de guerre futuriste.
 Il se résume grossièrement à deux états: la furtivité ou l’engagement au combat. Pour le premier mode  vous devez  abattre les ennemies discrètement (avec un silencieux ou en les éliminants furtivement), mais aussi mettre tout en œuvre pour qu’il ne puisse pas découvrir les cadavres. Si vous ne faites rien de tout cela, ou que vous tirez sans silencieux vous risquez de vous faire « repérer » et la mission sera soit compromise soit il faudra nettoyer la zone afin d’avoir l’inscription « RAS » sur votre écran ! Tel est le gameplay rodé de Ghost Recon, mais il n’en est pas pour autant un jeu facile. L’infiltration reste un minimum exigeant et les actions réalistes. Malgré quelques textures graphiques baveuses notamment dans le multi, il fait plutôt plaisir à voir. On a droit à de jolis effets de particules, des animations travaillées, une pyrotechnie maîtrisée et surtout des environnements très variés.
   
 Future Soldier vous envoie donc, aux quatre coins du globe dans le but de venger une autre équipe de Ghosts (Unité d’élite dans les séries Tom Clancy !) tués au combat. Des favelas boliviennes à la steppe nigériane en passant par l'aéroport russe ou encore l’exotique ville de Peshawar au Pakistan, les différents niveaux sont impressionnants de variété. Ubisoft a qui plus est, fait un excellent travail en singularisant chacun des lieux : on n’a jamais l’impression de faire deux fois la même chose au même endroit, surtout lorsqu'une tempête de sable vient bouleverser votre visite d'un village zambien ou que des perturbations IEM vous laisse sans équipement électronique  dans une église en pleine forêt daghestanaise.

 Les environnements de GRFS n’en sont pas moins de petites merveilles. Les niveaux vous mettent toujours dans une disposition bien particulière vis-à-vis  de vos ennemis, qu’elle soit avantageuse ou non. De quoi vous permettre de tenter une éventuelle approche par les flans, vos assaillants étant malheureusement moins prompts et affutés intellectuellement que vos alliés. Rester planter derrière une barricade de bois qui se désagrège sous vos tirs ou sauter joyeusement sur une grenade fraichement lancée ne leur fait pas peur, mais ne les empêche pas non plus de vous bombarder lorsque le moment semble le plus approprié.
 Du côté multijoueurs, on retrouve une partie guérilla jouable en coop mais aussi un mode en ligne, plutôt bien géré avec 3 classes (Fusilier, Ingénieur et Eclaireur), qui comportent chacune leur niveau. Néanmoins les maps ne semblent pas aussi bien travaillées que dans le solo et l’expérience peut en pâtir quelques fois !
 
Pour conclure Ghost Recon Future Soldier est un excellent jeu qui permet des heures et des heures de fun grâce à son gameplay et son solo bien maîtrisé.
 

Scénario : 18/20

Multi : 16/20

Graphisme : 16/20

Gameplay : 18/20

Note générale : 17/20

 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement